La collection "Brassens"

Je connus la prime amourette
Auprès d'une sirène une femme-poisson
Je reçus de l'amour la première leçon
Avalai la première arête...



Tout le monde me montre du doigt
Sauf les manchots, ça va de soi...
Anticlérical fanatique,
Gros mangeur d'écclésiastiques,
Cet aveu me coûte beaucoup,
Mais ces hommes d'église hélas !
Ne sont pas tous des dégueulasses
Témoin le curé de chez nous...
Il proclamait à sons de trompe à tous les carrefours
"Il n' y a que les imbéciles qui sachent bien faire l'amour,
La vistuosité c'est une affaire de balourds !"
Corne d'Aurochs
Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics,
En s'foutant pas mal du r'gard obliqu'
Des passants honnêtes...
Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics,
En s'disant des "je t'aim'" pathéptiqu'
On des p'tit's gueul's bien sympathiqu' !!!
Des charmes de ma mie
J'en passe et des meilleurs
Vos cours d'anatomie
Allez les prendre ailleurs...
Je sui un pauv' type
J'aurai plus de joie
J'ai jeté ma pipe
Ma vieill' pipe en bois
Qu'avait fumé sans s'facher
Sans jamais m'brûler la lippe
l'tabac d'la vache enragée
Dans sa bonn' vieill' têt' de pipe


J'ai des pip's d'écume
Ornées de fleurons
De ces pip's qu'on fume
En levant le front
Mais j'retrouv'rai plus ma foi
Dans ma coeur ni sur ma lippe
Le goùt d'ma vieill' pip' en bois
Sacré nom d'un' pipe.
Retour accueil